Bardage métallique

Protection extérieure des façades

Bardage métallique Plébac

Une solution d’habillage des façades esthétique et performante

 Adapté à tout type de bâtiment, qu’il soit agricole, industriel, commercial ou tertiaire, le bardage métallique est apprécié pour son étanchéité, ses performances d’isolation et ses qualités esthétiques.

Constitué d’un matériau recyclable à l’infini et participant de fait à la préservation des ressources naturelles, cette solution de parement de façade est également reconnue pour son faible impact environnemental. Hautement résistant aux intempéries et ne nécessitant que très peu d’entretien, cet habillage de métal se caractérise également par son excellente longévité.

Les multiples atouts du bardage métallique

  • Matériau léger et fiable
  • Très haute résistance
  • Souplesse architecturale et esthétique
  • Ne nécessite aucun traitement chimique
  • Recyclable, respecte l’environnement
Plebac_fresque_categories_realisations-2

Bardage métallique : les différentes caractéristiques

L’acier, l’aluminium et l’inox sont les matériaux que nous utilisons le plus fréquemment pour les bardages métalliques. Chacun d’entre eux a des teintes et des caractéristiques techniques qui lui sont propres.
Grâce à sa grande variété de couleurs et de formes (pliage, cintrage, perforation…), l’acier convient à la plupart des besoins en matière de design architectural.

L’aluminium se démarque par sa légèreté et son extrême solidité. Facilement maniable et personnalisable, il se prête à un large choix de formes (pliage, cintrage) et à d’innombrables finitions décoratives par laquage et anodisation.
Peu sensible à la corrosion, l’inox est également un métal qui se marie facilement avec d’autres matériaux (verre, bois…) et offrant de nombreuses options de finitions telles que brossage, martelage, polissage, coloration, écrouissage.

De nombreuses techniques de pose envisageables

Au-delà du choix du matériau, le bardage métallique peut se matérialiser à travers différents types de poses. Pour une technologie d’habillage du bâtiment à partir de plaques métalliques ondulées ou nervurées, on distingue dans un premier temps deux types de montages qui offriront une esthétique différente mais une résistance équivalente : le bardage vertical et le bardage horizontal.

Dans le premier cas les plaques de métal seront disposées à la verticale en étant vissées sur des lices horizontales. Dans le second, elles seront disposées à l’horizontale en étant visées sur des montants verticaux.

Trois technologies de pose possibles :

  •    Le bardage simple peau

    Constitué d’une seule épaisseur de plaques juxtaposées

  •    Le bardage double peau

    Constitué de deux épaisseurs de plaques au sein desquelles s’intègre un isolant thermique et phonique (laine de verre, laine de roche…)

  •    Le bardage en panneaux sandwichs

    Constitué de panneaux autoporteurs rigides intégrant deux plaques en acier qui renferment un isolant thermique.

 

Si le bardage simple peau s’envisage comme une solution d’habillement de façade à visée purement esthétique, le bardage double peau et le bardage en panneaux sandwichs permettent d’atteindre des performances thermiques et acoustiques de haut niveau.